Thursday, June 14, 2018

MEGA DEPOSIT 1xbet all clients already written as well





   FAITES UN DÉPÔT

    VIA SKRILL OU NETELLER (À            PARTIR DE $10  
           GRAND PRIX
           HYUNDAI TUCSON 2018





How to participate in the lottery?

Log on to the 1xBet website.
Recharge your account on the 1xBet site via Skrill or Neteller (the deposit amount must be at least  $10 ).
Get lottery tickets from June 14 to July 16, 2018.
Participate in the draws on the promotion page.
What are the prizes to win?

The randomly selected winners will receive the following gifts (awarded in 4 steps):

HYUNDAI TUCSON 2019 стоимостью 19 829 616 XAF и 3 304 936 XAF (финал).
MacBook Pro (3 winners) and 3,304,936 XAF (semifinals)
Samsung S9 (5 winners) and 3,304,936 XAF (quarterfinals)
6,609,872 XAF (group stage).

 What amount of deposit brings the most profits?

Tickets are offered as a bonus for a deposit. Of course, the higher your deposit, the more tickets you get. If the amount of your deposit exceeds:

4 627 XAF - 1 ticket
9,254 XAF - 3 tickets
21,813 XAF - 10 tickets
43 626 XAF - 25 tickets
86,590 XAF - 60 tickets
129,554 XAF - 90 tickets
215 482 XAF - 160 tickets
430,303 XAF - 350 tickets
645 124 XAF - 60 tickets
More than 660 988 XAF - 1000 tickets
Terms and conditions: Terms and conditions:

Register or login to the 1xBet website to participate. Participation is free.
The promotion runs from June 14 (00:00 UTC + 3) to July 16, 2018 (23:59 UTC + 3) and is valid for all users who have reloaded their accounts on the 1xBet site via the Skrill or Neteller payment system.
The quantity of deposits and notes is not limited.
Tickets are automatically deposited into your account for the deposit equal to or greater than 4,627 XAF.
Prizes are drawn in 4 steps. Here are the dates of the draws:
June 29, 2018 at 18:00 (UTC + 3)
July 4, 2018 at 18:00 (UTC + 3)
July 12, 2018 at 18:00 (UTC + 3)
July 16, 2018 at 18:00 (UTC + 3)
All lottery tickets that have not won other prizes are eligible for the grand prize draw.
The winning tickets will be selected at random

MEGA DEPOSIT 1xbet all clients already written as well


1
INSCRIVEZ-VOUSSUR LE SITE 1XBET
2
FAITES UN DÉPÔTVIA SKRILL OU NETELLER (À PARTIR DE 4 625 XAF)
3
GRAND PRIXHYUNDAI TUCSON 2018
How to participate in the lottery? Log on to the 1xBet website. Recharge your account on the 1xBet site via Skrill or Neteller (the deposit amount must be at least 4 627 XAF). Get lottery tickets from June 14 to July 16, 2018. Participate in the draws on the promotion page. What are the prizes to win? The randomly selected winners will receive the following gifts (awarded in 4 steps): HYUNDAI TUCSON 2019 стоимостью 19 829 616 XAF и 3 304 936 XAF (финал). MacBook Pro (3 winners) and 3,304,936 XAF (semifinals) Samsung S9 (5 winners) and 3,304,936 XAF (quarterfinals) 6,609,872 XAF (group stage).  What amount of deposit brings the most profits? Tickets are offered as a bonus for a deposit. Of course, the higher your deposit, the more tickets you get. If the amount of your deposit exceeds: 4 627 XAF - 1 ticket 9,254 XAF - 3 tickets 21,813 XAF - 10 tickets 43 626 XAF - 25 tickets 86,590 XAF - 60 tickets 129,554 XAF - 90 tickets 215 482 XAF - 160 tickets 430,303 XAF - 350 tickets 645 124 XAF - 60 tickets More than 660 988 XAF - 1000 tickets Terms and conditions: Terms and conditions: Register or login to the 1xBet website to participate. Participation is free. The promotion runs from June 14 (00:00 UTC + 3) to July 16, 2018 (23:59 UTC + 3) and is valid for all users who have reloaded their accounts on the 1xBet site via the Skrill or Neteller payment system. The quantity of deposits and notes is not limited. Tickets are automatically deposited into your account for the deposit equal to or greater than 4,627 XAF. Prizes are drawn in 4 steps. Here are the dates of the draws: June 29, 2018 at 18:00 (UTC + 3) July 4, 2018 at 18:00 (UTC + 3) July 12, 2018 at 18:00 (UTC + 3) July 16, 2018 at 18:00 (UTC + 3) All lottery tickets that have not won other prizes are eligible for the grand prize draw. The winning tickets will be selected at random

Wednesday, June 13, 2018

2018 FIFA World Cup Russia™ management structure

                                                                        Supervisory Board
The Supervisory Board is the Russia 2018 LOC's highest-ranking management body. The Board takes strategic decisions on preparations for the FIFA World Cup in Russia, and appoints the LOC's CEO. 

The LOC's Supervisory Board is headed by Russian President Vladimir Putin. Other members include federal ministers, football authorities and business representatives. The Supervisory Board's Deputy Chairman is another Deputy Prime Minister Arkady Dvorkovich. 


The Supervisory Board convenes as the need arises. 

Managing Board
The Managing Board coordinates the LOC's operational activities. The board monitors the implementation of instructions issued by the Supervisory Board, approves operational and financial planning and oversees activities relating to preparations for the FIFA World Cup. 

The Managing Board includes representatives of the key federal government departments involved in preparations for the FIFA World Cup: the Ministry of Internal Affairs, the Ministry of Finance, the Ministry of Transport, the Ministry of Foreign Affairs, the Ministry of Justice, as well as representatives of the Football Union of Russia and Joint-stock company «The Agency for Housing Mortgage Lending. 


The Managing Board meets at least once a year, however, on the average, four meetings are held during the year. 
LOC Board with FIFA participation
The FIFA – LOC Board is the highest-ranking body for cooperation between the LOC and the International Federation of Association Football (FIFA). The Board considers and approves the strategic areas of the LOC's operations. 

The FIFA – LOC Board convenes three times a year. 



Tuesday, June 12, 2018

A vous de jouer et de simuler la compétition en choisissant les scores de chaque match.


En famille, entre amis ou entre collègues, voici de quoi vivre la compétition de façon encore plus intense. Nous vous proposons de faire vos pronostics sur chaque match de la Coupe du monde. Qui sera le vainqueur de chaque groupe ? Qui arrivera en finale de la Coupe du monde 2018 ? A vous de faire vos choix et de simuler l’intégralité de la compétition.

La règle du jeu ?

L’objectif est, évidemment, de trouver le résultat final des matchs. Plus votre pronostic est précis, plus vous gagnez des lots . En clair : si vous pronostiquez la bonne issue (victoire, défaite ou nul), vous empochez a la fin des lots . Une bonne différence de buts entre les deux équipes, en plus  . Et un score parfait,  
Un exemple ? Imaginons un score de 2-1 lors du match d’ouverture Russie - Arabie saoudite. Si vous avez pronostiqué 0-1, c’est 0 point, 2-0 deux points, 1-0 trois points et 2-1 quatre points.

 


Comment ça fonctionne ?

Pour saisir vos pronostics, il suffit de vous connecter puis de rentrer les scores des équipes. Vous pouvez les faire un par un, ou tous d’un coup, ou 2 par 2. La seule règle est qu’il faut les valider en cliquant sur le bouton.
Les pronostics peuvent être faits jusqu’au coup d’envoi du match. Si une journée de poule s’étale sur plusieurs jours, les 2e et 3e matchs peuvent toujours être pronostiqués même si le premier match de la journée a déjà été joué.
A la fin de cette compétition, les meilleurs pronostiqueurs remporteront l’un des nombreux lots. A vos pronos !



Wednesday, May 30, 2018

Coupe du monde: «Deschamps prend en otage l'équipe de France en ne sélectionnant pas Benzema», Dugarry se lâche sur RMC




Ho, la belle déclaration polémique à même pas trois semaines de la Coupe du monde. Ho, le bel esprit de groupe et d’union de France 98. Tout ça fait rêver… Christophe Dugarry, reconverti chroniqueur sur RMC, a donné son avis sur l’absence de Benzema dans les 23 Français

 Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est assez tranché sur La Desch : « Il faudra que Didier Deschamps aille très loin en Coupe du Monde. Parce qu’il faudra assumer son choix. Parce qu’on prend en otage en l’équipe de France et c’est peut-être au détriment de l’intérêt collectif. Quand on a un avant-centre qui remporte 4 ligues des Champions qui ne joue pas en équipe de France parce qu’il a mal parlé de Deschamps… Il nous explique que c’est dans l’intérêt del’Équipe de France. Je pense que c’est plus dans l’intérêt de Didier Deschamps que de l’équipe de France de ne pas le prendre. Je valide la liste des 23 mais je trouve ça dommage que Benzema n’en fasse pas partie. »

Entre temps, Giroud a planté son 31e but avec les Bleus, espérant faire taire un peu les critiques. Pas sûr que ça suffise.

Coupe du monde 2018: Messi aurait pu jouer pour l'Espagne, mais souhaite gagner avec l'Argentine



Et si Messi avait décidé de jouer pour l'Espagne ? On n'ose pas imaginer lepalmares international qu'il aurait eu et qui aurait pu couper court au débat «gnagna, il ne fait rien en équipe nationale... gnagna...». On n'ose pas non plus imaginer l'effectif incroyable qu'aurait la Roja à sa disposition. 
Débarqué à seulement 13 piges en Europe, Léo Messi pouvait prétendre jouer pour l'Espagne. Il a même été rapproché en ce sens par le coach des jeunes.

« Gagner le titre mondial avec l'Albiceleste, ce serait unique »

« Une fois, quand j'avais 15 ou 16 ans, le sélectionneur des U17 espagnols s'était rapproché de moi, a ainsi expliqué Messi à la chaîne argentine Canal 13. Je suis allé avec eux en Finlande, mais je n'ai jamais pensé à jouer pour l'Espagne. La dernière fois, un ami m'a dit qu'avec la Roja je serais déjà champion du monde, mais ce ne serait pas la même chose pour moi. Gagner le titre mondial avec l'Albiceleste, ce serait unique. »
On sera presque triste que la France l'élimine en huitième de finale, tiens (oui, car l'Argentine finira deuxième derrière la Croatie, retenez ce pronostic!)

Tuesday, May 22, 2018

Louis Vuitton annonce une collection exclusive pour Russie 2018

 
Louis Vuitton, marque de renommée mondiale, a annoncé la mise en place de trois projets exceptionnels pour célébrer la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018.
Outre la commande d’une malle spécialement conçue pour transporter le Trophée Officiel de la Coupe du Monde de la FIFA, le malletier a annoncé le lancement de deux nouveaux projets très enthousiasmants dans l’optique des phases finales, qui auront lieu en Russie : un coffre de collection pour les ballons de match adidas officiels et une gamme de produits officiels sous licence.
Depuis 2010, Louis Vuitton fournit à la FIFA une malle sur mesure permettant au Trophée de la Coupe du Monde de la FIFA de voyager avec élégance et en toute sécurité, une tradition qui se poursuivra à Russie 2018. Cette malle fabriquée à la main à Asnières sera exposée sur le terrain, à Moscou, lors du Match d’ouverture, le 14 juin, et lors de la Finale, le 15 juillet.
Louis Vuitton a également collaboré avec adidas et avec la FIFA à la création d’un coffre exclusif de ballons de match officiels. Seules 21 pièces seront mises en vente dans le monde de ce coffre qui contiendra 13 rééditions des ballons officiels utilisés en Coupe du Monde depuis 1970, ainsi qu’un ballon spécialement conçu par Louis Vuitton.
Le malletier proposera également une Collection de produits officiels sous licence de la Coupe du Monde de la FIFA 2018. Cette gamme inclut des pièces raffinées inspirées du monde du football, notamment des versions exclusives des sacs Keepall et Apollo, ainsi qu’une sélection de petites pièces en cuir. Un logo unique a été créé pour l’occasion, comportant notamment les initiales LV sur un blason.
Fidèle à sa longue tradition de personnalisation, Louis Vuitton proposera un outil offrant aux fans la possibilité de créer des versions uniques et originales des sacs Keepall à partir des couleurs des drapeaux, et ce tout au long de Russie 2018.
À vos agendas
- Le 30 mai 2018, Louis Vuitton ouvrira un pop-up store éphémère à Moscou, dans le Crocus City Mall, plus grand centre de shopping de luxe de Russie. Ce pop-up store restera ouvert du 30 mai au 31 juillet.
- La Collection Louis Vuitton de produits officiels sous licence de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 sera disponible dans 50 magasins Louis Vuitton du monde entier et en ligne, à partir du 14 juin jusqu’à la fin juillet 2018

Ventes au détail et produits dérivés

 Zabivaka the Wolf, Official Mascot of the 2018 FIFA World Cup
Bien avant le Coup d’envoi de la Coupe du Monde de la FIFA™, notre programme de ventes au détail et nos offres de produits détenteurs de licence officielle ont conjointement été menés afin de sensibiliser davantage le pays hôte et le reste du monde à l’événement. Cela offre ainsi une plateforme parfaite pour les détaillants et les détenteurs de licence qui participent à la diffusion de cette ferveur et qui offrent aux consommateurs une authentique expérience de supporter.
Nos points de vente au détail font figure de vitrine idéale pour la promotion de l’événement et la vente de produits officiels licenciés. Ces points de vente sont les premiers endroits où les supporters pourront voir, ressentir et acheter « une partie de l’action ».
Nous vendons également des produits dérivés dans les stades, mettons en place des magasins dédiés à l’événement et menons des activités de commerce électronique.
Excepté pour le pays organisateur, la FIFA a décidé de gérer en interne son programme de licences lorsque cela est possible. L’un des principaux objectifs à cet égard est de créer un programme de licences durable guidé par une vision à long terme.
Nous valorisons le professionnalisme et l’expertise, la qualité des produits et les pratiques commerciales honnêtes et morales. Si votre organisation répond à ces critères et souhaite se porter candidate en vue d’obtenir une licence de vente, de production et/ou de distribution de produits licenciés pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018™, veuillez utiliser le formulaire de candidature disponible dans le menu à droite.
En cas de questions, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse : fifaretail@fifa.org. 

Coupe du Monde de la FIFA

 Structure du sponsoring des Coupes du Monde de la FIFAâ„¢ 2018 et 2022

Structure du sponsoring des Coupes du Monde de la FIFA™ 2018 et 2022

Dans l’optique des Coupes du Monde de la FIFA™ 2018 et 2022, la FIFA offrira pour la première fois à des entreprises la possibilité d’acheter des packages de sponsoring. Annoncée fin 2013, la nouvelle structure commerciale offrira aux sociétés intéressées d’importantes opportunités à haute rentabilité. Le diagramme en haut de page présente comment la structure de sponsoring à trois niveaux de la FIFA sera mise en œuvre pour les Coupes du Monde de la FIFA™ 2018 et 2022.
  • Les Partenaires FIFA ont la plus grande association avec la FIFA et tous les événements de la FIFA, et ils jouent un rôle plus important dans le développement du football à travers le monde, depuis la base jusqu’à l’élite avec la Coupe du Monde de la FIFA™. Ceci leur permet de construire de véritables partenariats avec la FIFA, ajoutant ainsi une importante valeur à l’engagement des uns comme des autres.
  • Les Sponsors de la Coupe du Monde de la FIFA™ disposent de droits sur la Coupe des Confédérations de la FIFA et la Coupe du Monde de la FIFA™ à l’échelle internationale. Ce niveau accorde à leur marque une solide association avec ces deux événements internationaux, leur permet d’utiliser des éléments marketing choisis et leur accorde une exposition médiatique tout en leur permettant de bénéficier d’offres de billetterie et d’hospitalité pour ces compétitions.
  • Les Supporters régionaux occupent le troisième niveau de la structure de sponsoring de la FIFA, ce qui permet à des entreprises de mettre en avant leur association avec la Coupe du Monde de la FIFA™ dans une région du monde telle que prédéfinie.

Derniers grands moments pour cinq vétérans

 
Même les meilleures choses ont une fin. La carrière en Coupe du Monde de la FIFA de quatre monuments du football mondial devrait ainsi connaître son épilogue à l'occasion de Russie 2018. FIFA.com se penche sur leur dernière apparition sur la plus prestigieuse des scènes.Rafael Márquez, 39 ans, *Mexique"Il n’y a pas de mots pour décrire ce que Rafael représente aux yeux de tous les joueurs mexicains. Si je devais lui laisser ma place, je le ferais sans hésiter" - _Carlos Vela, coéquipier de Márquez en sélection_Russie 2018 constituera la dernière occasion de voir à l’œuvre celui que l’on surnomme El Kaiser, qui a mis fin à sa carrière en club en avril, à l’Atlas Guadalajara, la formation mexicaine qui l’avait vu entamer son parcours professionnel il y a 22 ans. S’il joue en Russie, Rafael Márquez égalera un record historique, détenu à ce jour par son compatriote Antonio Carbajal et l’Allemand Lothar Matthäus : celui d’avoir disputé cinq Coupes du Monde.Márquez aurait même pu établir un nouveau record, puisqu’il avait déjà été appelé en sélection dès 1997, à 19 ans à peine, trop tôt cependant pour être du voyage en France l'année suivante. Lorsqu’il a finalement eu l’occasion de disputer son premier tournoi mondial, en 2002, le défenseur portait le brassard de capitaine, un honneur qui fera d’ailleurs de lui le premier joueur à diriger sa sélection lors de quatre Coupes du Monde consécutives.Débuts en Coupe du Monde : Mexique 1:0 Croatie, 3 juin 2002Éditions disputées : 2002, 2006, 2010, 2014Matches joués : 16Moment mémorable : But égalisateur contre l'Afrique du Sud en match d'ouverture de l'édition 2010  Andres Iniesta, 34 ans, *Espagne*"Andres est le joueur espagnol le plus talentueux de tous les temps" - _Xavi, ancien coéquipier d’Iniesta au FC barcelone et en sélection_22h37, heure locale, Soccer City Stadium, Johannesburg. L’instant et le lieu précis où Iniesta est entré à jamais dans l’histoire de la Coupe du Monde. Si les générations futures se souviendront d’abord de lui pour sa reprise en prolongation face aux Pays-Bas, Iniesta est considéré comme un joueur capable d’élever le football au rang d’art.Sélectionné pour la première fois deux semaines seulement avant le coup d’envoi d’Allemagne 2006, Iniesta s’est depuis érigé en élément incontournable de la Roja. Pour celui que l'on surnomme l'Illusionniste, qui a déjà disputé son ultime match avec Barcelone après plus de 20 ans passés au club, et qui s’apprête à enfiler le maillot de l’Espagne pour la dernière fois, les deux mois qui arrivent seront chargés en émotions.Débuts en Coupe du Monde : Arabie Saoudite 0:1 Espagne, 23 juin 2006Éditions disputées : 2006 2010, 2014Matches joués : 10Moment mémorable : But vainqueur en finale de l'édition 2010 en Afrique du SudTim Cahill, 38 ans, *Australie*“Timmy a fait du Timmy, c’est pour ça qu’il est le meilleur joueur australien de l’histoire" - _Ange Postecoglou, ancien sélectionneur de l’Australie, après les deux buts de Cahill envoyant les Socceroos en barrage intercontinental pour Russie 2018_Unique joueur ayant pris part aux trois dernières Coupes du Monde disputées par l’Australie, Tim Cahill s'est hissé au rang de héros pour les Socceroos. Lors du premier match de l’Australie en Allemagne, Cahill a offert à son pays sa toute première victoire en phase finale grâce à un doublé inscrit en fin de partie face au Japon. Les Australiens n’ont d’ailleurs jamais gagné en son absence.Cahill totalise cinq buts en phase finale jusqu’à présent. Celui inscrit face au Chili en 2014 a fait de lui le premier Australien à marquer lors de trois Coupes du Monde. Le meilleur buteur des Socceroos pourrait en outre établir un autre record en Russie, en devenant le joueur le plus capé de l'histoire de l'Australie.Débuts en Coupe du Monde : Australie 3:1 Japon, 12 juin 2006Éditions disputées : 2006, 2010, 2014Matches joués : Moment mémorable : Reprise de volée extraordinaire contre les Pays-Bas à Brésil 2014Andres Iniesta, 34 ans, *Espagne*"Andres est le joueur espagnol le plus talentueux de tous les temps" - _Xavi, ancien coéquipier d’Iniesta au FC barcelone et en sélection_22h37, heure locale, Soccer City Stadium, Johannesburg. L’instant et le lieu précis où Iniesta est entré à jamais dans l’histoire de la Coupe du Monde. Si les générations futures se souviendront d’abord de lui pour sa reprise en prolongation face aux Pays-Bas, Iniesta est considéré comme un joueur capable d’élever le football au rang d’art.Sélectionné pour la première fois deux semaines seulement avant le coup d’envoi d’Allemagne 2006, Iniesta s’est depuis érigé en élément incontournable de la Roja. Pour celui que l'on surnomme l'Illusionniste, qui a déjà disputé son ultime match avec Barcelone après plus de 20 ans passés au club, et qui s’apprête à enfiler le maillot de l’Espagne pour la dernière fois, les deux mois qui arrivent seront chargés en émotions.Débuts en Coupe du Monde : Arabie Saoudite 0:1 Espagne, 23 juin 2006Éditions disputées : 2006 2010, 2014Matches joués : 10Moment mémorable : But vainqueur en finale de l'édition 2010 en Afrique du SudTim Cahill, 38 ans, *Australie*“Timmy a fait du Timmy, c’est pour ça qu’il est le meilleur joueur australien de l’histoire" - _Ange Postecoglou, ancien sélectionneur de l’Australie, après les deux buts de Cahill envoyant les Socceroos en barrage intercontinental pour Russie 2018_Unique joueur ayant pris part aux trois dernières Coupes du Monde disputées par l’Australie, Tim Cahill s'est hissé au rang de héros pour les Socceroos. Lors du premier match de l’Australie en Allemagne, Cahill a offert à son pays sa toute première victoire en phase finale grâce à un doublé inscrit en fin de partie face au Japon. Les Australiens n’ont d’ailleurs jamais gagné en son absence.Cahill totalise cinq buts en phase finale jusqu’à présent. Celui inscrit face au Chili en 2014 a fait de lui le premier Australien à marquer lors de trois Coupes du Monde. Le meilleur buteur des Socceroos pourrait en outre établir un autre record en Russie, en devenant le joueur le plus capé de l'histoire de l'Australie.Débuts en Coupe du Monde : Australie 3:1 Japon, 12 juin 2006Éditions disputées : 2006, 2010, 2014Matches joués : 8Moment mémorable : Reprise de volée extraordinaire contre les Pays-Bas à Brésil 2014 Javier Mascherano, 33 ans, *Argentine*"Javier est l’un des joueurs les plus intelligents que j’ai croisés durant ma carrière" - _Pep Guardiola, ancien entraîneur du FC Barcelone_Si on sous-estime parfois l’importance de Mascherano, le fait qu’il ait disputé en intégralité les trois dernières Coupes du Monde de l’Argentine prouve qu’il a toujours été apprécié à sa juste valeur avec l'Albiceleste. Avant de prendre la sélection en main en 2010, Diego Maradona avait présenté l'équipe argentine comme une équipe composée de "Mascherano plus dix autres". Plus tard, il nommera le milieu défensif capitaine de la sélection.Si proche du titre mondial il y a quatre ans, décroché par l’Allemagne grâce au but de Mario Götze inscrit en prolongation, Mascherano ressentira probablement toujours l’amertume de cette défaite. La Coupe du Monde en Russie constitue néanmoins son ultime chance de vivre ce rêve avec l’Argentine.Débuts en Coupe du Monde : Argentine 2:1 Côte d'Ivoire, 10 juin 2006Éditions disputées : 2006, 2010, 2014Matches joués : 16Moment mémorable : Un tacle décisif sur Arjen Robben à la 90ème minute de la demi-finale de Brésil 2014

Sunday, May 20, 2018

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Australie


La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Australie emmenée par sa star Tim Cahill.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Egypte




  La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Egypte emmenée par sa star Mohamed Salah.

OFFICIEL : La liste des 23 Bleus pour la Coupe du Monde 2018



La France du football avait les yeux rivés sur le JT de TF1 ce soir. Le sélectionneur national Didier Deschamps y dévoilait sa liste des 23 Bleus pour le Mondial en Russie. Une annonce qui s’est faite attendre puisque Deschamps avait décidé de la reporter pour cause de finale de Ligue Europa entre l’Olympique de Marseille et l’Atlético Madrid ce mercredi. Après une interminable attente, c’est donc sur le plateau du journal de TF1 que le champion du monde 98 a dévoilé les noms des heureux élus.

Comme on pouvait s’y attendre, l’équipe de France sera emmenée par son capitaine Hugo Lloris mais aussi par Paul Pogba, Raphaël Varane, N’Golo Kanté ou encore Blaise Matuidi, Antoine Griezmann, Samuel Umtiti et Olivier Giroud. Tous ces joueurs ont disputé le dernier Euro en France. A noter les convocations de Lucas Hernandez, Nabil Fekir et Florian Thauvin.

L’équipe de France qui évoluera dans le groupe C débutera sa Coupe du Monde le 16 juin face à l’Australie avant d’affronter le Pérou le 21 juin puis le Danemark le 26 juin. Une poule qui s’avère relativement abordable pour les tricolores. Comme souvent, il conviendra pour la bande à Deschamps de bien démarrer la compétition pour s’éviter d’éventuelles complications et décrocher ainsi la première place du groupe.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Uruguay




La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Uruguay emmenée par de nombreuses individualités à l'image de Diego Godin, Luis Suarez ou encore Edinson Cavani.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Uruguay



 la  coupe  du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Uruguay emmenée par de nombreuses individualités à l'image de Diego Godin, Luis Suarez ou encore Edinson Cavani.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Allemagne


La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Allemagne, tenant du titre.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur le Portugal



La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait du Portugal, récemment vainqueur de l'Euro. 

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’équipe d’Angleterre


La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place à l'Angleterre, qui a retrouvé de l'espoir sous les ordres de Gareth Southgate. 
Nation majeure du football notamment grâce à son championnat qui attire d’excellents joueurs, l’Angleterre affiche peu de réussite en Coupe du Monde ces dernières décennies. Depuis le succès, l’unique, obtenu en 1996, la sélection des Three Lions a souvent connu des désillusions. Lors de la précédente édition, au Brésil, elle avait été sortie sans gloire dès le premier tour après des défaites contre l’Italie et l’Uruguay et un nul face au Costa Rica. Il faudra faire mieux en Russie.

Des éliminatoires très sérieux

Pour cela, la sélection anglaise pourra s’appuyer sur de solides éliminatoires dans la zone Europe. Dans un groupe F assez homogène avec la Slovénie, l’Ecosse, la Slovaquie, la Lituanie et Malte, elle s’en est bien sortie avec 8 victoires et 2 nuls en 10 matches. Si l’attaque s’est avérée économe (18 buts inscrits), la défense a affiché une santé de fer avec seulement 3 buts encaissés. C’est l’une des nouvelles forces de la sélection anglaise sous le commandement de Gareth Southgate mais nous y reviendrons plus tard.

Southgate, l’intérimaire qui dure

Cela aurait dû être Sam Allardyce mais ce dernier a dû rendre son tablier après avoir proposé de contourner les règles de la Fédération anglaise en matière de transfert à des hommes d’affaires, en réalité des journalistes. Alors entraîneur des Espoirs, Gareth Southgate a assuré l’intérim, avant de récupérer le poste de manière définitive. Et mine de rien, l’ancien défenseur d’Aston Villa et Middlesbrough a réalisé de l’excellent travail en donnant une identité à la sélection anglaise. En se basant sur quelques éléments clés de Tottenham, il a privilégié un schéma à 3 défenseurs axiaux, le plus souvent dans un 3-5-2, parfois dans un 3-4-3. Aujourd’hui, il apparaît indiscutable et ses choix tranchés, axés sur la jeunesse, témoignent de ses certitudes. Bien sûr,un mauvais parcours en Russie remettrait tout en cause...

Une défense en béton armé

Avant ses matches de préparation pour le Mondial, l’Angleterre affiche une série de 8 matches consécutifs sans défaite. Pas anodin, surtout lorsque les derniers adversaires se nomment l’Allemagne, le Brésil, les Pays-Bas et l’Italie. Sur ces 4 rencontres, l’Angleterre n’a encaissé qu’un petit but (face à l’Italie), prouvant ainsi sa nouvelle force : la solidité défensive. Gareth Southgate a trouvé son schéma tactique favori, le 3-5-2, où il aligne trois colosses (dont Stones et Maguire le plus souvent) en défense centrale, deux flèches sur les ailes (comme Rose et Trippier) et un milieu à la fois rugueux et créatif avec Dier, Loftus-Cheek et un troisième qui change régulièrement.
Dans sa liste de 23 joueurs, il ne faut pas se méprendre, il y a certes bien 3 latéraux droits de formation (Walker, Trippier et Alexander-Arnold), mais Walker a déjà été testé en tant que troisième central, axe droit. Avec ce 3-5-2, cela démultiplie les options offensives de Southgate, puisqu’avec Kane, Vardy, Rashford, Alli, Welbeck, Lingard et Sterling il dispose d’une belle variété de profils. Reste que l’Angleterre a peu marqué au cours des derniers matches et devra se montrer plus créative pour aller loin dans la compétition.

Le joueur clé : Harry Kane

Cela fait désormais 4 saisons qu’Harry Kane est le meilleur buteur anglais de Premier League. Forcément, il est considéré comme l’élément le plus dangereux de l’Angleterre, surtout s’il est épaulé par un Dele Alli, plus irrégulier mais à la complicité affirmée avec le buteur anglais. Auteur de 12 buts en 23 sélections, il affiche des statistiques déjà très intéressantes. Saura-t-il supporter le poids de tout un peuple sur ses épaules durant la compétition ? C’est la grande question.

La liste des 23 Anglais :

Gardiens : Jack Butland (Stoke City), Jordan Pickford (Everton), Nick Pope (Burnley)
Défenseurs : Trent Alexander-Arnold (Liverpool), Gary Cahill (Chelsea), Fabian Delph (Manchester City), Phil Jones (Manchester United), Harry Maguire (Leicester), Kevin Trippier (Tottenham), Kyle Walker (Manchester City), John Stones (Manchester City), Danny Rose (Tottenham)
Milieux de terrain : Jordan Henderson (Liverpool), Dele Alli (Tottenham), Eric Dier (Tottenham), Ruben Loftus-Cheek (Crystal Palace), Ashley Young (Manchester United)
Attaquants : Harry Kane (Tottenham), Raheem Sterling (Manchester City), Jamie Vardy (Leicester), Danny Welbeck (Arsenal), Marcus Rashford (Manchester United) ; Jesse Lingard (Manchester United)
La liste des cinq réservistes : Tom Heaton (Burnley), Lewis Cook (Bournemouth), James Tarkowski (Burnley), Jake Livermore (West Bromwich Albion), Adam Lallana (Liverpool)

Les maillots de l’Angleterre :








FIFA 18, une mise à jour gratuite pour la Coupe du monde 2018


Si lors des deux Coupes du monde précédentes (en Afrique du Sud et au Brésil), EA Sports avait décidé de commercialiser un opus estival consacré à la compétition, il n'en sera pas de même cette saison. L'éditeur nord-américain a uniquement opté en effet pour une mise à jour incluant les 32 nations qui seront présentes du 14 juin au 15 juillet prochain en Russie. Profitant de ses licences officielles, FIFA 18 proposera les 12 enceintes dans lesquelles auront lieu l'événement et, cerise sur le gâteau, une réplique réaliste du trophée sportif le plus prisé de la planète.
Prévue le 29 mai prochain sur consoles et PC, ladite mise à jour est bien évidemment gratuite, même si on aurait pu en douter par les temps qui courent. Elle est introduite en vidéo par la star portugaise du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, égérie de l'épisode annuel. A noter également que l'avatar virtuel d'Antoine Griezmann est une nouvelle fois mis à l'honneur :



 Sur FIFA 18, il sera possible de sélectionner les joueurs de son choix, en dépit des listes établies par les différents entraîneurs nationaux. Et notamment des Icônes, ces joueurs retraités qui ont marqué l'histoire du foot et qui sont présents sur la simulation (Maradona, Ronaldinho, Henry, Pelé...). Enfin, le mode en question permettra de lancer une compétition internationale en intégrant des équipes absentes en Russie. Comme l'Italie bien sûr, ou encore le Chili.