Tuesday, May 22, 2018

Louis Vuitton annonce une collection exclusive pour Russie 2018

 
Louis Vuitton, marque de renommée mondiale, a annoncé la mise en place de trois projets exceptionnels pour célébrer la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018.
Outre la commande d’une malle spécialement conçue pour transporter le Trophée Officiel de la Coupe du Monde de la FIFA, le malletier a annoncé le lancement de deux nouveaux projets très enthousiasmants dans l’optique des phases finales, qui auront lieu en Russie : un coffre de collection pour les ballons de match adidas officiels et une gamme de produits officiels sous licence.
Depuis 2010, Louis Vuitton fournit à la FIFA une malle sur mesure permettant au Trophée de la Coupe du Monde de la FIFA de voyager avec élégance et en toute sécurité, une tradition qui se poursuivra à Russie 2018. Cette malle fabriquée à la main à Asnières sera exposée sur le terrain, à Moscou, lors du Match d’ouverture, le 14 juin, et lors de la Finale, le 15 juillet.
Louis Vuitton a également collaboré avec adidas et avec la FIFA à la création d’un coffre exclusif de ballons de match officiels. Seules 21 pièces seront mises en vente dans le monde de ce coffre qui contiendra 13 rééditions des ballons officiels utilisés en Coupe du Monde depuis 1970, ainsi qu’un ballon spécialement conçu par Louis Vuitton.
Le malletier proposera également une Collection de produits officiels sous licence de la Coupe du Monde de la FIFA 2018. Cette gamme inclut des pièces raffinées inspirées du monde du football, notamment des versions exclusives des sacs Keepall et Apollo, ainsi qu’une sélection de petites pièces en cuir. Un logo unique a été créé pour l’occasion, comportant notamment les initiales LV sur un blason.
Fidèle à sa longue tradition de personnalisation, Louis Vuitton proposera un outil offrant aux fans la possibilité de créer des versions uniques et originales des sacs Keepall à partir des couleurs des drapeaux, et ce tout au long de Russie 2018.
À vos agendas
- Le 30 mai 2018, Louis Vuitton ouvrira un pop-up store éphémère à Moscou, dans le Crocus City Mall, plus grand centre de shopping de luxe de Russie. Ce pop-up store restera ouvert du 30 mai au 31 juillet.
- La Collection Louis Vuitton de produits officiels sous licence de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 sera disponible dans 50 magasins Louis Vuitton du monde entier et en ligne, à partir du 14 juin jusqu’à la fin juillet 2018

Ventes au détail et produits dérivés

 Zabivaka the Wolf, Official Mascot of the 2018 FIFA World Cup
Bien avant le Coup d’envoi de la Coupe du Monde de la FIFA™, notre programme de ventes au détail et nos offres de produits détenteurs de licence officielle ont conjointement été menés afin de sensibiliser davantage le pays hôte et le reste du monde à l’événement. Cela offre ainsi une plateforme parfaite pour les détaillants et les détenteurs de licence qui participent à la diffusion de cette ferveur et qui offrent aux consommateurs une authentique expérience de supporter.
Nos points de vente au détail font figure de vitrine idéale pour la promotion de l’événement et la vente de produits officiels licenciés. Ces points de vente sont les premiers endroits où les supporters pourront voir, ressentir et acheter « une partie de l’action ».
Nous vendons également des produits dérivés dans les stades, mettons en place des magasins dédiés à l’événement et menons des activités de commerce électronique.
Excepté pour le pays organisateur, la FIFA a décidé de gérer en interne son programme de licences lorsque cela est possible. L’un des principaux objectifs à cet égard est de créer un programme de licences durable guidé par une vision à long terme.
Nous valorisons le professionnalisme et l’expertise, la qualité des produits et les pratiques commerciales honnêtes et morales. Si votre organisation répond à ces critères et souhaite se porter candidate en vue d’obtenir une licence de vente, de production et/ou de distribution de produits licenciés pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018™, veuillez utiliser le formulaire de candidature disponible dans le menu à droite.
En cas de questions, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse : fifaretail@fifa.org. 

Coupe du Monde de la FIFA

 Structure du sponsoring des Coupes du Monde de la FIFAâ„¢ 2018 et 2022

Structure du sponsoring des Coupes du Monde de la FIFA™ 2018 et 2022

Dans l’optique des Coupes du Monde de la FIFA™ 2018 et 2022, la FIFA offrira pour la première fois à des entreprises la possibilité d’acheter des packages de sponsoring. Annoncée fin 2013, la nouvelle structure commerciale offrira aux sociétés intéressées d’importantes opportunités à haute rentabilité. Le diagramme en haut de page présente comment la structure de sponsoring à trois niveaux de la FIFA sera mise en œuvre pour les Coupes du Monde de la FIFA™ 2018 et 2022.
  • Les Partenaires FIFA ont la plus grande association avec la FIFA et tous les événements de la FIFA, et ils jouent un rôle plus important dans le développement du football à travers le monde, depuis la base jusqu’à l’élite avec la Coupe du Monde de la FIFA™. Ceci leur permet de construire de véritables partenariats avec la FIFA, ajoutant ainsi une importante valeur à l’engagement des uns comme des autres.
  • Les Sponsors de la Coupe du Monde de la FIFA™ disposent de droits sur la Coupe des Confédérations de la FIFA et la Coupe du Monde de la FIFA™ à l’échelle internationale. Ce niveau accorde à leur marque une solide association avec ces deux événements internationaux, leur permet d’utiliser des éléments marketing choisis et leur accorde une exposition médiatique tout en leur permettant de bénéficier d’offres de billetterie et d’hospitalité pour ces compétitions.
  • Les Supporters régionaux occupent le troisième niveau de la structure de sponsoring de la FIFA, ce qui permet à des entreprises de mettre en avant leur association avec la Coupe du Monde de la FIFA™ dans une région du monde telle que prédéfinie.

Derniers grands moments pour cinq vétérans

 
Même les meilleures choses ont une fin. La carrière en Coupe du Monde de la FIFA de quatre monuments du football mondial devrait ainsi connaître son épilogue à l'occasion de Russie 2018. FIFA.com se penche sur leur dernière apparition sur la plus prestigieuse des scènes.Rafael Márquez, 39 ans, *Mexique"Il n’y a pas de mots pour décrire ce que Rafael représente aux yeux de tous les joueurs mexicains. Si je devais lui laisser ma place, je le ferais sans hésiter" - _Carlos Vela, coéquipier de Márquez en sélection_Russie 2018 constituera la dernière occasion de voir à l’œuvre celui que l’on surnomme El Kaiser, qui a mis fin à sa carrière en club en avril, à l’Atlas Guadalajara, la formation mexicaine qui l’avait vu entamer son parcours professionnel il y a 22 ans. S’il joue en Russie, Rafael Márquez égalera un record historique, détenu à ce jour par son compatriote Antonio Carbajal et l’Allemand Lothar Matthäus : celui d’avoir disputé cinq Coupes du Monde.Márquez aurait même pu établir un nouveau record, puisqu’il avait déjà été appelé en sélection dès 1997, à 19 ans à peine, trop tôt cependant pour être du voyage en France l'année suivante. Lorsqu’il a finalement eu l’occasion de disputer son premier tournoi mondial, en 2002, le défenseur portait le brassard de capitaine, un honneur qui fera d’ailleurs de lui le premier joueur à diriger sa sélection lors de quatre Coupes du Monde consécutives.Débuts en Coupe du Monde : Mexique 1:0 Croatie, 3 juin 2002Éditions disputées : 2002, 2006, 2010, 2014Matches joués : 16Moment mémorable : But égalisateur contre l'Afrique du Sud en match d'ouverture de l'édition 2010  Andres Iniesta, 34 ans, *Espagne*"Andres est le joueur espagnol le plus talentueux de tous les temps" - _Xavi, ancien coéquipier d’Iniesta au FC barcelone et en sélection_22h37, heure locale, Soccer City Stadium, Johannesburg. L’instant et le lieu précis où Iniesta est entré à jamais dans l’histoire de la Coupe du Monde. Si les générations futures se souviendront d’abord de lui pour sa reprise en prolongation face aux Pays-Bas, Iniesta est considéré comme un joueur capable d’élever le football au rang d’art.Sélectionné pour la première fois deux semaines seulement avant le coup d’envoi d’Allemagne 2006, Iniesta s’est depuis érigé en élément incontournable de la Roja. Pour celui que l'on surnomme l'Illusionniste, qui a déjà disputé son ultime match avec Barcelone après plus de 20 ans passés au club, et qui s’apprête à enfiler le maillot de l’Espagne pour la dernière fois, les deux mois qui arrivent seront chargés en émotions.Débuts en Coupe du Monde : Arabie Saoudite 0:1 Espagne, 23 juin 2006Éditions disputées : 2006 2010, 2014Matches joués : 10Moment mémorable : But vainqueur en finale de l'édition 2010 en Afrique du SudTim Cahill, 38 ans, *Australie*“Timmy a fait du Timmy, c’est pour ça qu’il est le meilleur joueur australien de l’histoire" - _Ange Postecoglou, ancien sélectionneur de l’Australie, après les deux buts de Cahill envoyant les Socceroos en barrage intercontinental pour Russie 2018_Unique joueur ayant pris part aux trois dernières Coupes du Monde disputées par l’Australie, Tim Cahill s'est hissé au rang de héros pour les Socceroos. Lors du premier match de l’Australie en Allemagne, Cahill a offert à son pays sa toute première victoire en phase finale grâce à un doublé inscrit en fin de partie face au Japon. Les Australiens n’ont d’ailleurs jamais gagné en son absence.Cahill totalise cinq buts en phase finale jusqu’à présent. Celui inscrit face au Chili en 2014 a fait de lui le premier Australien à marquer lors de trois Coupes du Monde. Le meilleur buteur des Socceroos pourrait en outre établir un autre record en Russie, en devenant le joueur le plus capé de l'histoire de l'Australie.Débuts en Coupe du Monde : Australie 3:1 Japon, 12 juin 2006Éditions disputées : 2006, 2010, 2014Matches joués : Moment mémorable : Reprise de volée extraordinaire contre les Pays-Bas à Brésil 2014Andres Iniesta, 34 ans, *Espagne*"Andres est le joueur espagnol le plus talentueux de tous les temps" - _Xavi, ancien coéquipier d’Iniesta au FC barcelone et en sélection_22h37, heure locale, Soccer City Stadium, Johannesburg. L’instant et le lieu précis où Iniesta est entré à jamais dans l’histoire de la Coupe du Monde. Si les générations futures se souviendront d’abord de lui pour sa reprise en prolongation face aux Pays-Bas, Iniesta est considéré comme un joueur capable d’élever le football au rang d’art.Sélectionné pour la première fois deux semaines seulement avant le coup d’envoi d’Allemagne 2006, Iniesta s’est depuis érigé en élément incontournable de la Roja. Pour celui que l'on surnomme l'Illusionniste, qui a déjà disputé son ultime match avec Barcelone après plus de 20 ans passés au club, et qui s’apprête à enfiler le maillot de l’Espagne pour la dernière fois, les deux mois qui arrivent seront chargés en émotions.Débuts en Coupe du Monde : Arabie Saoudite 0:1 Espagne, 23 juin 2006Éditions disputées : 2006 2010, 2014Matches joués : 10Moment mémorable : But vainqueur en finale de l'édition 2010 en Afrique du SudTim Cahill, 38 ans, *Australie*“Timmy a fait du Timmy, c’est pour ça qu’il est le meilleur joueur australien de l’histoire" - _Ange Postecoglou, ancien sélectionneur de l’Australie, après les deux buts de Cahill envoyant les Socceroos en barrage intercontinental pour Russie 2018_Unique joueur ayant pris part aux trois dernières Coupes du Monde disputées par l’Australie, Tim Cahill s'est hissé au rang de héros pour les Socceroos. Lors du premier match de l’Australie en Allemagne, Cahill a offert à son pays sa toute première victoire en phase finale grâce à un doublé inscrit en fin de partie face au Japon. Les Australiens n’ont d’ailleurs jamais gagné en son absence.Cahill totalise cinq buts en phase finale jusqu’à présent. Celui inscrit face au Chili en 2014 a fait de lui le premier Australien à marquer lors de trois Coupes du Monde. Le meilleur buteur des Socceroos pourrait en outre établir un autre record en Russie, en devenant le joueur le plus capé de l'histoire de l'Australie.Débuts en Coupe du Monde : Australie 3:1 Japon, 12 juin 2006Éditions disputées : 2006, 2010, 2014Matches joués : 8Moment mémorable : Reprise de volée extraordinaire contre les Pays-Bas à Brésil 2014 Javier Mascherano, 33 ans, *Argentine*"Javier est l’un des joueurs les plus intelligents que j’ai croisés durant ma carrière" - _Pep Guardiola, ancien entraîneur du FC Barcelone_Si on sous-estime parfois l’importance de Mascherano, le fait qu’il ait disputé en intégralité les trois dernières Coupes du Monde de l’Argentine prouve qu’il a toujours été apprécié à sa juste valeur avec l'Albiceleste. Avant de prendre la sélection en main en 2010, Diego Maradona avait présenté l'équipe argentine comme une équipe composée de "Mascherano plus dix autres". Plus tard, il nommera le milieu défensif capitaine de la sélection.Si proche du titre mondial il y a quatre ans, décroché par l’Allemagne grâce au but de Mario Götze inscrit en prolongation, Mascherano ressentira probablement toujours l’amertume de cette défaite. La Coupe du Monde en Russie constitue néanmoins son ultime chance de vivre ce rêve avec l’Argentine.Débuts en Coupe du Monde : Argentine 2:1 Côte d'Ivoire, 10 juin 2006Éditions disputées : 2006, 2010, 2014Matches joués : 16Moment mémorable : Un tacle décisif sur Arjen Robben à la 90ème minute de la demi-finale de Brésil 2014

Sunday, May 20, 2018

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Australie


La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Australie emmenée par sa star Tim Cahill.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Egypte




  La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Egypte emmenée par sa star Mohamed Salah.

OFFICIEL : La liste des 23 Bleus pour la Coupe du Monde 2018



La France du football avait les yeux rivés sur le JT de TF1 ce soir. Le sélectionneur national Didier Deschamps y dévoilait sa liste des 23 Bleus pour le Mondial en Russie. Une annonce qui s’est faite attendre puisque Deschamps avait décidé de la reporter pour cause de finale de Ligue Europa entre l’Olympique de Marseille et l’Atlético Madrid ce mercredi. Après une interminable attente, c’est donc sur le plateau du journal de TF1 que le champion du monde 98 a dévoilé les noms des heureux élus.

Comme on pouvait s’y attendre, l’équipe de France sera emmenée par son capitaine Hugo Lloris mais aussi par Paul Pogba, Raphaël Varane, N’Golo Kanté ou encore Blaise Matuidi, Antoine Griezmann, Samuel Umtiti et Olivier Giroud. Tous ces joueurs ont disputé le dernier Euro en France. A noter les convocations de Lucas Hernandez, Nabil Fekir et Florian Thauvin.

L’équipe de France qui évoluera dans le groupe C débutera sa Coupe du Monde le 16 juin face à l’Australie avant d’affronter le Pérou le 21 juin puis le Danemark le 26 juin. Une poule qui s’avère relativement abordable pour les tricolores. Comme souvent, il conviendra pour la bande à Deschamps de bien démarrer la compétition pour s’éviter d’éventuelles complications et décrocher ainsi la première place du groupe.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Uruguay




La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Uruguay emmenée par de nombreuses individualités à l'image de Diego Godin, Luis Suarez ou encore Edinson Cavani.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Uruguay



 la  coupe  du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Uruguay emmenée par de nombreuses individualités à l'image de Diego Godin, Luis Suarez ou encore Edinson Cavani.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’Allemagne


La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait de l’Allemagne, tenant du titre.

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur le Portugal



La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place au portrait du Portugal, récemment vainqueur de l'Euro. 

Coupe du Monde 2018 : tout ce qu’il faut savoir sur l’équipe d’Angleterre


La Coupe du Monde se rapproche à grands pas. Foot Mercato en profite pour faire la présentation des 32 nations participantes. Aujourd’hui, place à l'Angleterre, qui a retrouvé de l'espoir sous les ordres de Gareth Southgate. 
Nation majeure du football notamment grâce à son championnat qui attire d’excellents joueurs, l’Angleterre affiche peu de réussite en Coupe du Monde ces dernières décennies. Depuis le succès, l’unique, obtenu en 1996, la sélection des Three Lions a souvent connu des désillusions. Lors de la précédente édition, au Brésil, elle avait été sortie sans gloire dès le premier tour après des défaites contre l’Italie et l’Uruguay et un nul face au Costa Rica. Il faudra faire mieux en Russie.

Des éliminatoires très sérieux

Pour cela, la sélection anglaise pourra s’appuyer sur de solides éliminatoires dans la zone Europe. Dans un groupe F assez homogène avec la Slovénie, l’Ecosse, la Slovaquie, la Lituanie et Malte, elle s’en est bien sortie avec 8 victoires et 2 nuls en 10 matches. Si l’attaque s’est avérée économe (18 buts inscrits), la défense a affiché une santé de fer avec seulement 3 buts encaissés. C’est l’une des nouvelles forces de la sélection anglaise sous le commandement de Gareth Southgate mais nous y reviendrons plus tard.

Southgate, l’intérimaire qui dure

Cela aurait dû être Sam Allardyce mais ce dernier a dû rendre son tablier après avoir proposé de contourner les règles de la Fédération anglaise en matière de transfert à des hommes d’affaires, en réalité des journalistes. Alors entraîneur des Espoirs, Gareth Southgate a assuré l’intérim, avant de récupérer le poste de manière définitive. Et mine de rien, l’ancien défenseur d’Aston Villa et Middlesbrough a réalisé de l’excellent travail en donnant une identité à la sélection anglaise. En se basant sur quelques éléments clés de Tottenham, il a privilégié un schéma à 3 défenseurs axiaux, le plus souvent dans un 3-5-2, parfois dans un 3-4-3. Aujourd’hui, il apparaît indiscutable et ses choix tranchés, axés sur la jeunesse, témoignent de ses certitudes. Bien sûr,un mauvais parcours en Russie remettrait tout en cause...

Une défense en béton armé

Avant ses matches de préparation pour le Mondial, l’Angleterre affiche une série de 8 matches consécutifs sans défaite. Pas anodin, surtout lorsque les derniers adversaires se nomment l’Allemagne, le Brésil, les Pays-Bas et l’Italie. Sur ces 4 rencontres, l’Angleterre n’a encaissé qu’un petit but (face à l’Italie), prouvant ainsi sa nouvelle force : la solidité défensive. Gareth Southgate a trouvé son schéma tactique favori, le 3-5-2, où il aligne trois colosses (dont Stones et Maguire le plus souvent) en défense centrale, deux flèches sur les ailes (comme Rose et Trippier) et un milieu à la fois rugueux et créatif avec Dier, Loftus-Cheek et un troisième qui change régulièrement.
Dans sa liste de 23 joueurs, il ne faut pas se méprendre, il y a certes bien 3 latéraux droits de formation (Walker, Trippier et Alexander-Arnold), mais Walker a déjà été testé en tant que troisième central, axe droit. Avec ce 3-5-2, cela démultiplie les options offensives de Southgate, puisqu’avec Kane, Vardy, Rashford, Alli, Welbeck, Lingard et Sterling il dispose d’une belle variété de profils. Reste que l’Angleterre a peu marqué au cours des derniers matches et devra se montrer plus créative pour aller loin dans la compétition.

Le joueur clé : Harry Kane

Cela fait désormais 4 saisons qu’Harry Kane est le meilleur buteur anglais de Premier League. Forcément, il est considéré comme l’élément le plus dangereux de l’Angleterre, surtout s’il est épaulé par un Dele Alli, plus irrégulier mais à la complicité affirmée avec le buteur anglais. Auteur de 12 buts en 23 sélections, il affiche des statistiques déjà très intéressantes. Saura-t-il supporter le poids de tout un peuple sur ses épaules durant la compétition ? C’est la grande question.

La liste des 23 Anglais :

Gardiens : Jack Butland (Stoke City), Jordan Pickford (Everton), Nick Pope (Burnley)
Défenseurs : Trent Alexander-Arnold (Liverpool), Gary Cahill (Chelsea), Fabian Delph (Manchester City), Phil Jones (Manchester United), Harry Maguire (Leicester), Kevin Trippier (Tottenham), Kyle Walker (Manchester City), John Stones (Manchester City), Danny Rose (Tottenham)
Milieux de terrain : Jordan Henderson (Liverpool), Dele Alli (Tottenham), Eric Dier (Tottenham), Ruben Loftus-Cheek (Crystal Palace), Ashley Young (Manchester United)
Attaquants : Harry Kane (Tottenham), Raheem Sterling (Manchester City), Jamie Vardy (Leicester), Danny Welbeck (Arsenal), Marcus Rashford (Manchester United) ; Jesse Lingard (Manchester United)
La liste des cinq réservistes : Tom Heaton (Burnley), Lewis Cook (Bournemouth), James Tarkowski (Burnley), Jake Livermore (West Bromwich Albion), Adam Lallana (Liverpool)

Les maillots de l’Angleterre :








FIFA 18, une mise à jour gratuite pour la Coupe du monde 2018


Si lors des deux Coupes du monde précédentes (en Afrique du Sud et au Brésil), EA Sports avait décidé de commercialiser un opus estival consacré à la compétition, il n'en sera pas de même cette saison. L'éditeur nord-américain a uniquement opté en effet pour une mise à jour incluant les 32 nations qui seront présentes du 14 juin au 15 juillet prochain en Russie. Profitant de ses licences officielles, FIFA 18 proposera les 12 enceintes dans lesquelles auront lieu l'événement et, cerise sur le gâteau, une réplique réaliste du trophée sportif le plus prisé de la planète.
Prévue le 29 mai prochain sur consoles et PC, ladite mise à jour est bien évidemment gratuite, même si on aurait pu en douter par les temps qui courent. Elle est introduite en vidéo par la star portugaise du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, égérie de l'épisode annuel. A noter également que l'avatar virtuel d'Antoine Griezmann est une nouvelle fois mis à l'honneur :



 Sur FIFA 18, il sera possible de sélectionner les joueurs de son choix, en dépit des listes établies par les différents entraîneurs nationaux. Et notamment des Icônes, ces joueurs retraités qui ont marqué l'histoire du foot et qui sont présents sur la simulation (Maradona, Ronaldinho, Henry, Pelé...). Enfin, le mode en question permettra de lancer une compétition internationale en intégrant des équipes absentes en Russie. Comme l'Italie bien sûr, ou encore le Chili. 

eLigue 1 FIFA 18 : L'OL de "Rafsou" champion de France, le débrief de la finale


Tuesday, May 15, 2018

Le mode "Coupe du monde" arrive bientôt gratuitement sur FIFA 18 et voici les notes des Diables

La Coupe du monde en Russie arrive et EA ne pouvait pas ne pas en profiter. Le 29 mai, une grosse mise à jour aura lieu sur FIFA 18 pour te permettre de jouer ta propre Coupe du monde. La bonne nouvelle, c'est ce que ce mode sera entièrement gratuit. EA a d'ores et déjà publié les notes des joueurs belges, les voici. 

Le 29 mai prochain, une grosse mise à jour aura lieu sur FIFA 18. À quelques mois du Mondial, EA Sports sort sa propre version de la Coupe du monde sur son jeu de foot. C'est assez remarquable car ce nouveau mode sera entièrement gratuit. Enfin, oui et non car comme pour Ultimate Team, les gens pourront toujours acheter des joueurs avec leur propre argent. Mais oui, le mode en lui-même est accessible à tous. En gros, si tu veux une meilleure équipe, tu vas devoir mettre la main au porte-feuille. 


Les Italiens peuvent en profiter
Dans ce nouveau mode, les 32 équipes qualifiées pour le Mondial seront jouables. Il y aura également tous les stades russes et l'ambiance des matchs sera complètement différente par rapport aux matchs de FIFA 18 classiques.

Les joueurs auront le choix entre trois options: jouer la Coupe du monde comme elle est prévue par la FIFA, jouer à Ultimate Team avec les nouvelles cartes des joueurs en équipes nationales ET jouer leur propre tournoi. Ce sera donc l'occasion d'inclure les grands absents de cette édition 2018 comme l'Italie, les Pays-Bas et les États-Unis.


Diables Rouges
Pour chaque équipe, EA va revoir les notes de tous les joueurs. En fait, il semblerait que pour les nouvelles notes, EA se soit basé sur les performances des joueurs au sein de l'équipe nationale et non avec leur club. Les notes sont donc sensiblement différentes, surtout pour certains joueurs.

Kevin De Bruyne et Eden Hazard sont en haut de la liste avec leur note de 90




  



Thibaut Courtois, Dries Mertens et Romelu Lukaku s'en sortent bien:




Pour notre défense, EA a décidé de ne pas faire de jaloux





Pour Witsel et Carrasco, nos deux Diables chinois, ça ne bouge pas trop





Pareil pour Dembélé et Meunier




Par contre, ça grimpe pour Fellaini et Batshuayi



Fellaini était à 79 au début de FIFA 18 et Batshuayi à 80.

Radja Nainggolan, lui, subit une chute vertigineuse de 86 à 81



Suite aux non-sélections du Ninja par Roberto Martinez, EA a décidé de le sanctionner de 5 points carrément!

Voici le reste de la sélection










Friday, May 11, 2018

Inscrivez-vous sur le site 1xBet et recevez un fantastique bonus de 200 %


 
I Got Paid While Promoting My Business! h'ello I Got Paid While Promoting My Business! I'm doing it at 1xbet ! It is a web 2.0 business social network that pays you while they are promoting and growing your business. But guess what? They paid me and I never spent a dime! Here is how it worked for me, in 5 Easy Steps: STEP 1 - I registered and setup my personal and business profile. You can register here:   STEP 2 - Then I explored and joined a few 1xbet interest groups, they have so many. SETP 3 - Then I started writing some useful blogs and group discussions content pages. SETP 4 - In these pages 1xbet provide a special Ad Space where I posted advertisements for my current business. SETP 5 - That was it! While I advertised my business, paris sportive was also paying me when people viewed my content pages. But that's not all, they also paid me when the friends that I invited into my network do the same thing that I'm doing. Of course this is one of the reasons why I'm inviting you to join my network at 1xbet So please check out 1xbet at the following invitation link:   1xbet "The business social network that pays you while you make your business grow." You can thank me later! Best Regards, eric charlie bien tchatchoua  






  
BONUS OF 200% ON THE FIRST DEPOSIT

Wednesday, May 9, 2018

Football transfer rumours: Benjamin Henrichs to Chelsea for £31m?



helsea have applied the seductive smokey eye and are are hitching their skirts in the direction of Bayer Leverkusen right-back Benjamin Henrichs, according to this morning’s loud burp of transfer tittle-tattle. One of several youngsters selected by Joachim Löw for the experimental German side that won the Confederations Cup last summer, the 21-year-old can play in a wide range of positions and has already attracted interest from both Manchester clubs. However, it is Chelsea who are reported to be preparing a £31m bid which would trigger the release clause in his contract with the Bundesliga side. Despite uncertainty over Antonio Conte’s future, Chelsea are also believed to be interested in taking Anthony Martial from Manchester United, but may have to go toe to toe with Juventus, Bayern Munich and Tottenham Hotspur in the scramble to secure the French forward’s services.
If, as seems likely, Chelsea fail to qualify for the Champions League, they’ll be forced into a clear-out in order to satisfy financial fair play rules. David Luiz is wanted by Napoli, while Manchester United are keen on Willian. Loanees Michy Batshuayi (Borussia Dortmund), Kurt Zouma (Stoke), Lucas Piazon (Fulham) and Kenedy (Newcastle) have all been deemed surplus to requirements, while Danny Drinkwater is also likely to be be sold after just one season on the fringes of the first team. Tammy Abrahams and Ruben Loftus-Cheek are expected to survive any summer cull, but the Stamford Bridge club may have to prepare for life without Eden Hazard if, as expected, Real Madrid make a big bid.
Manchester United defenders Matteo Darmian and Daley Blind have been told they can seek alternative employment this summer, while Eric Bailly is understood to be concerned about his future at Old Trafford after being given the cold shoulder by José Mourinho. Reports in Spain suggest Lazio’s Serbian midfielder Sergej Milinkovic-Savic may take one of the spare dressing room pegs freed up by any mini-exodus from Old Trafford, while United – along with Barcelona and Chelsea – are hoping to take Héctor Bellerín from Arsenal.
Representatives of Rafael Benítez are in talks with Newcastle United managing director Lee Charnley regarding the Spaniard’s future at the club, with speculation mounting that he could be on the verge of a return to Napoli. Most reports suggest Rafa would quite like to stay on Tyneside, but wants assurances that he will be given transfer funds and more autonomy at a club whose short-term future remains up in the air. The 58-year-old made no secret of his annoyance at not being supported by the club hierarchy in the transfer market last summer and will have no shortage of offers if he decides to leave St James’ Park.
And finally, Luis Enrique is on the verge of pricing himself out of the running to be on the shortlist of candidates to become the new Arsenal manager, with club overlords reported to be unimpressed with his demands of £15m a year after tax. Whoever replaces Arsène Wenger is likely to take home less than the £8.5m salary trousered annually by the outgoing manager and Jürgen Klopp’s assistant Zeljko Buvac has emerged as a surprise contender for the role. 
Topics

Football transfer rumours: Christian Eriksen and N'Golo Kanté to PSG?


t’s a relatively quiet day for rumours, which is probably just as well after those Champions League semi-finals wreaked havoc with the heart and nervous system. No great dramas or shocks to report this morning, thankfully. Here follows the relaxing gossip-based equivalent of a freshly drawn bubble bath, mug of herbal tea, a CD containing the atmospheric sounds of the pan pipes, and 14kg of valium.
Darren Moore’s Pardew-shaming two-win, two-draw stint at caretaker manager of West Bromwich Albion may not be enough to land him the job full time. The club are thinking about asking Brentford boss Dean Smith to take over, and they’ve got designs on Leicester assistant Michael Appleton as well.
Perhaps Claude Puel should throw his hat in the ring. He’s likely to be shown the door by Leicester, who take some impressing these days, just ask poor Claudio, so a strong finish to the season might not be enough to save him.
Manchester United have some irritated players to placate. Marcus Rashfordwants improved terms. Anthony Martial just wants to play. And elbowing his way to the front of the queue: Marouane Fellani, who is threatening to up sticks to China if he doesn’t get a sizable new contract.
Luke Shaw by contrast has probably just given up, and who can blame him. He’ll be replaced by Juventus left-back Alex Sandro next season. David de Gea doesn’t appear to be agitating for anything, though, which may explain why Real Madrid are sniffing around Thibaut Courtois again.
Articles about Tottenham containing phrases like “reality check”, “cost of construction” and “Daniel Levy struggles to sleep at night” have started to appear in the media, so fans will be disconcerted to hear that Paris Saint-Germain are preparing a £100m bid for Christian Eriksen. The Dane may or may not be joined in a new-look midfield by Chelsea force of nature N’Golo Kanté.
Manchester City fancy Bayer Leverkusen winger Leon BaileySouthampton are after Celtic midfielder Tom RogicBurnley want Bristol City left-back Joe Bryan. And that’s your lot. Enjoy the rest of your day, if you can. Arsenal, be gentle with us.

Football transfer rumours: Ryan Bertrand to Tottenham?


Tottenham are ready to bid £30m for the Southampton left-back Ryan Bertrand, according to the Star, who forecast a significant shake-up in Mauricio Pochettino’s defence. Danny Rose will leave, they predict, with Manchester United his most likely destination, and Toby Alderweireld, who has started just 11 league games this season because of injury and a subsequent failure to regain his place in the team, will probably go with him. The Star say that Chelsea and Paris St-Germain are both interested in the Belgian, but the Express adds Manchester United and Arsenal to that list. Spurs might then move for Swansea’s Alfie Mawson, even though his club are demanding something between £50m (Star) and £40m (Express) for his services. Meanwhile according to the Express, United, Newcastle and Wolves will all join the scrap for Bertrand should the Saints be relegated.
Arsenal will grab Freiburg’s 21-year-old Turkish centre-half Caglar Soyuncu, after the president of his former club, Altinordu of the Turkish second division, let the transfer secret slip (apparently in a speech at the International Football Economic Forum, leaving some question marks over his discretion), though the Independent insist they “want a whole new back five” including a younger goalkeeper – Jan Oblak would be ideal, but probably unaffordable – Borussia Dortmund’s Sokratis Papastathopoulos at centre-half, and two unnamed full-backs to replace the ageing Nacho Monreal and the departing Hector Bellerin, whose future may lie at Juventus.
 Jürgen Klopp still wants Christian Pulisic, and will presumably be kicking himself about not returning with a slightly bigger bid when his £11m offer was rejected in 2016. The Mirror insist a fresh attempt is in the offing even though Borussia Dortmund’s sporting director, Michael Zorc, says he is “in constant contact” with Liverpool’s German manager yet “I know nothing about that”. Manchester United, Bayern Munich and Arsenal could be rival bidders for the youngster, whose contract still has two years to run. He’s not the only young winger who United are keen on, though, with Ajax’s Justin “Son of Patrick” Kluivert also on their radar. The 18-year-old’s agent is Mino Raiola, whose number José Mourinho appears to have on speed dial.
Leicester and Watford are both keen on the highly-rated 19-year-old Zorya Luhansk goalkeeper Andriy Lunin, says the Mirror. Lunin already has extensive first-team and European experience and has decided to move to England rather than Internazionale, his other suitors. The only possible conclusion to draw from this story is that Watford, having bought Sweden’s highly-rated 19-year-old goalkeeper Pontus Dahlberg in January only to send him back to IFK Gothenburg on loan, appear hell-bent on sweeping up the entire continent’s stock of highly-rated 19-year-old goalkeepers.
Talking of clubs scouring the planet in search of the very best young talent, Aston Villa have identified the player they want to bolster their midfield should they storm through the play-offs and secure a place in the Premier League – it’s sprightly Gareth Barry, 37 years young.

Since you’re here …

… we have a small favour to ask. More people are reading the Guardian than ever but advertising revenues across the media are falling fast. And unlike many news organisations, we haven’t put up a paywall – we want to keep our journalism as open as we can. So you can see why we need to ask for your help. The Guardian’s independent, investigative journalism takes a lot of time, money and hard work to produce. But we do it because we believe our perspective matters – because it might well be your perspective, too.